AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]

Aller en bas 
AuteurMessage
Haley Stark
Admin-Cobb's Team
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 27
Localisation : Aucune idée
Emploi/loisirs : CAFEINE !
Humeur : Nerveuse

Personnage
Age PJ: Née le 02 Février 1990 (21ans). Officiellement 24.
Totem: Multiples et variables
Spécial: Surdouée - Âme vieillie

MessageSujet: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   Mer 7 Sep - 19:42

La jeune femme aimait bien ce QG... Situé au dernier étage d'un petit immeuble proche de la ruine, de larges fenêtres ornaient des murs gris et froid, donnant sur une rue calme qui semblait se perdre dans l'horizon. Une longue table de verre et quelques chaises de métal faisaient chuter la température d'ambiance déjà bien basse.
Haley était nerveuse ce matin là. Dans le genre tendue même. C'était toujours comme ça quand elle devait rencontrer les "nouveaux". Jusqu'à présent les apprentis s'étaient avérés décevant. Et le fait qu'il s'agisse cette fois d'évaluer la propre cousine d'Arthur n'amoindrissait pas son appréhension. Elle l'empirait même, la mettant dans une situation délicate. Dur de critiquer un membre de la famille d'un de ses sauveurs. D'autant que niveau critique, Haley ne faisait pas dans le tendre.
Elle but une gorgée du café qu'elle avait apporté -un thermos pour les autres et un pour elle toute seule- observant tour à tour Arthur qui vérifiait sa machine pour la énième fois, et Cobb, qui regardait par la fenêtre, l'air pensif.

Arthur : - Quand Eames doit-t-il arriver ?

Haley failli en lâcher son thermos.

Cobb : - D'une minute à l'autre.

Son stress se multiplia par quatre. Elle avait déjà rencontré le dit "Eames" une fois. Et ça ne s'était pas très bien passé.

- Pourquoi Eames ? C'est toujours moi qui évalue les apprentis Architectes
, fit-t-elle remarquer d'un ton amer.

Cobb se tourna vers Arthur, délaissant l'immensité du paysage.

- Tu ne lui as pas dit ?

- Non... Je croyais que tu l'avais fait !

Les doigts de Haley se mirent à pianoter compulsivement sur sa jambe, à un rythme alarmant.

- Qu'est-ce qu'il fallait me dire ?

- Colleen ne vient pas pour passer un test d'Architecte. C'est le travail de Faussaire qui l’intéresse.


Elle se contenta de cligner des yeux. Tout en guettant sa réaction, Cobb prit la relève.

- C'est Eames qui va l'évaluer. Tu te chargeras des détails plus pointus.

- Ça ne servira à rien si je ne connais pas la personne. Les tubes sont sur la table, je ne suis plus utile.

Haley fit mine de s'en aller.

- En fait il se trouve que tu connais cette personne mieux que nous tous
, lança-t-il d'un ton qu'il essayait de rendre léger.

Elle se retourna lentement, prête à faire face à une nouvelle qui ne lui plairait sans doute pas. Au même moment un bruit de moteur résonna en bas de la rue et Arthur y jeta un coup d’œil.

- C'est lui. Colleen ne devrait plus tarder.


Haley continuait de fixer Cobb.

- Nous avons très peu de contacts en commun, et aucun en rapport avec l'Extraction que je connaisse mieux que vous...

Laissant sa phrase en suspend elle fronça les sourcils, son cerveau faisait le lien. Doucement comme s'il voulait la ménager. Cobb vit que la lumière se faisait peu à peu.

- Sauf ?

Haley pâlit.

- Tu n'as pas fais ça.


- Pas moi, Eames. Il pense qu'il vaut mieux commencer avec un modèle présent mais inconnu et que...

- L'un de vous alors !

- ... que le changement de sexe est un exercice trop difficile pour une débutante.


Dans le couloir extérieur, l'ascenseur crissa.

- Qu'il prenne une autre fille.

Cobb eut une moue navrée et lui posa une main sur l'épaule.

- Désolé, c'est lui le prof.

- Et je doute qu'il ait une fille digne de confiance sous la main prête à le suivre là dedans
, ajouta Arthur pour détendre l'atmosphère et casser discrètement le Faussaire qui lui en faisait voir de toutes les couleurs.

La réflexion les fit rire et Haley répondit par une grimace mi figue mi raisin. Super, elle était donc considérée comme digne de confiance... au moins un point positif !

- Je ne veux pas servir de cobaye
, râla-t-elle quand même pour la forme .

- Ce n'est pas toi le cobaye, c'est Colleen. Toi tu es le modèle.

On frappa à la porte et Cobb alla ouvrir.

- Je n'aime pas ça, chuchota-t-elle à Arthur juste avant que la porte ne s'ouvre.

- Tout se passera bien, tu verras, dit-t-il en plantant ses yeux noirs dans ceux clairs de la jeune femme.

Eames tapa l'épaule de Cobb en guise de salutation et entra dans la pièce grise.

Eames : - Qu'est-ce qui se passera bien ?

- Tes petits jeux de schizophrène ! Tu as intérêt à faire attention à ma cousine TT


Haley lui tournait résolument le dos, expérimentant la technique de la proie face à un Tyrannosaure : l'immobilité absolue.

- Il est en forme le nabot on dirait !, répondit-t-il du tac o tac.

Puis il aperçut la jeune femme et s'arma de son sourire le plus charmant. C'est à dire qui se voulait charmant mais qui était en fait désespérément moqueur et donc rageant.

- Salut Haley ! Tu parles aujourd'hui ?


Elle fit volte face et lui envoya un regard assassin.

- Tan pis... Je peux prendre du café ?


Sans attendre la réponse il se servit... du thermos de Haley qui le lui arracha des mains en lui tendant une tasse en plastique, ainsi que l'autre thermos. Il ne s'en offusqua pas.

- Bon elle est où ta copine ?

- Cousine !

- Ah oui c'est vrai, ta copine elle est partit
, dit-t-il avec un air sadique.

Une ombre passa sur le visage d'Arthur mais il se reprit très vite.

- Elle va arriver. Le miroir que tu as demandé est dans l'autre salle, si tu veux le voir on ne te retient pas...

La joute verbale aurait pu continuer un moment, mais on frappa à la porte.

- C'est elle, alors calmez-vous tout les deux. Haley tu as de quoi refaire du sédatif au cas où celui-ci serait trop fort pour Colleen ?


Haley acquiesça d'un signe de tête et Cobb ouvrit la porte...

_________________


Dernière édition par Haley Stark le Lun 26 Sep - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen Fanshawe
Admin-Cobb's Team
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 26
Localisation : Réalité
Emploi/loisirs : Travaille sur sa nouvelle cible
Humeur : ...Grrr

Personnage
Age PJ: 27 ans, Née le 5 Novembre
Totem: Un kaléidoscope
Spécial: Ex agent du FBI

MessageSujet: Re: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   Ven 9 Sep - 10:27

Colleen avait attendu ce jour depuis longtemps. Elle trépignait d'impatience. Non seulement parce qu'elle allait enfin revoir son cher cousin mais aussi parce qu'elle allait s'engager dans une exploitation des rêves et du subconscient absolument fascinante pour un esprit scientifique comme le sien. Elle avait reçu quelque jours auparavant un appel de l'équipe des extracteurs lui donnant une date et le point de rendez-vous qui se révélait être leur QG. Elle prit un taxi pour ce rendre au fameux immeuble. Quand elle en descendit, elle fut surprise par la qualité déplorable du bâtiment. On lui avait dit de se rendre au dernier étage. Elle avança donc valise en main, traversant le hall aux miroirs cassés et grimpant, non sans appréhension, dans l'ascenseur. Tandis que la petite cabine montait, elle sentait en elle une forte poussée d’adrénaline, liée au stress de "son évaluation" et à l’excitation qui lui rongeait les entrailles. Choses que Colleen connaissait très peu pour ne pas avoir eu de vraies occasions de ressentir une telle effervescence. L'ascenseur s'arrêta enfin, s'ouvrant sur un étage délabré ou passait un petite vent glacial. Elle entendit du bruit derrière une porte, reconnaissant la voix d'Arthur. Elle avança donc, souffla un coup pour décompresser, produisant un léger nuage de condensation, et frappa à la porte. C'est Cobb qui lui ouvrit, affichant un sourire presque rassurant.

-Bonjour Colleen, nous t'attendions. Viens entre.

Colleen ne se fit pas prier. Elle entra vivement, pensant que l'air serait plus chaleureux dans la pièce que sur le palier... Sa déception sur le sujet fut absolue, mais brève. Elle avait trouvé son cousin de regard. Elle avança vers lui dans un élan de retrouvailles.

-Arthur !

-Eh salut Cole ! Comment tu vas ? T'as fait bonne route ?
, dit-il en la prenant dans ses bras.

-Bonne oui, mais épuisante. Vous étiez obligés de vous installer dans l'état le plus loin du mien ?


-Ah, va dire ça au boss..., dit-il en lançant un regard vers Cobb.

-Eh Arthur, tu sais bien qu'on doit....

-Je sais Dom, je sais...,
lança-t-il avec un regard irrité. Je connais nos méthodes...

Cobb fit mine d'oublier ces derniers propos et se tourna vers Colleen qui s'était dégagée de l'étreinte de son cousin.

-Colleen, laisse-moi te présenter notre équipe au complet. Arthur, que tu connais bien sûr, qui est notre organisateur.

Il se tourna respectivement vers Eames et Haley.

-Et voici Eames, celui qui va t'évaluer en tant que faussaire, et Haley, notre dernière recrue, chimiste et... assistante d'architecte...

-Elle est assez pointue sur les détails. Attention à l'erreur,
ajouta-t-il, ce qui ne rassura pas du tout Colleen.

-C'est elle qui te servira de modèle pour ta transformation d'évaluation.

Colleen avait reçu trop d'information en même temps. Elle commença à tout organiser dans sa tête. Eames, le faussaire évaluateur. Elle le regarda longuement avec sa méfiance habituelle, le dévisagea, l'observa...

-Eh le nabot ! Qu'est-ce qu'elle a à me regarder comme ça ta cousine ?, dit-il en ayant remarqué les yeux scanners de Colleen.

-C'est rien Eames.
Elle est de nature très méfiante. Laisse-là tranquille !

-Eh bien, tu lui dira...

-...Elle entend tout !,
coupa Colleen.

Eames sembla dubitatif un instant, puis reprit rapidement son allure de tombeur. Colleen allait prononcé son verdict sur le faussaire.

-Bon, en temps que "supérieur" hiérarchique et professeur, je vous doit le respect M. Eames. Mais je vous conseille de ne plus appeler Arthur "nabot" !

Derrière elle, Arthur lança un regard fier et hautain à Eames.

-Ensuite, je suppose que vous devez être un homme de confiance pour qu' Arthur et Cobb aient choisit de travailler avec vous. Je pars donc du principe
, non sans rester perplexe, que je peux moi aussi vous faire confiance, dit-elle avec une faible affirmation dans la voix, de peur de paraitre trop condescendante.
Elle se tourna alors vers Haley. Elle semblait plus jeune qu'elle de quelques années. Elle ne mit pas autant de temps à la "sonder". Elle semblait nerveuse et tendue, ce qui rassurait Colleen sur le fait qu'elle avait un côté humain notable.

-Et vous c'est Haley ? Je ne savais pas qu'il y avait une fille au sein des extracteurs,dit-elle en jetant un regard vers Cobb.
Vous devez être compétente et digne de confiance...

Colleen se sentait quelque peu rassurée. Les personnes autours d'elle ne semblait pas être potentiellement méprisables ou inhumain. C'était à son tour de se présenter.

-
Quant à moi je suis Colleen Fanshawe. Et j'étais agent du FBI.

-Quoi !? Vous avez amenez un agent fédéral ici ?
,
s'écria Eames.

-T'inquiète pas, elle est dans notre camp.

-Elle n'est plus agent, Eames. Tu peux lui faire confiance.


Colleen appréciait la façon dont Cobb et Arthur la défendait. Cependant, elle se méfia un peu plus de Eames à partir de son moment de panique. Avait-il beaucoup de choses à se reprocher ? De toutes façons, Colleen ne s'en souciait plus. Elle avait raccroché avec le FBI. Elle se tourna vers Cobb.

-Eh bien,
qu'est-ce que je dois faire ? On commence ? C'est quand vous voulez !

-On s'y met tout de suite. Eames, Haley, à vous de jouer !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inception-continuum.forumgratuit.org
Haley Stark
Admin-Cobb's Team
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 27
Localisation : Aucune idée
Emploi/loisirs : CAFEINE !
Humeur : Nerveuse

Personnage
Age PJ: Née le 02 Février 1990 (21ans). Officiellement 24.
Totem: Multiples et variables
Spécial: Surdouée - Âme vieillie

MessageSujet: Re: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   Ven 9 Sep - 13:10

Comme à son habitude, Haley n'avait pas soufflé mot depuis l'entrée de la nouvelle. Elle fut toutefois très attentive à tout ce qui se déroula devant elle. Elle avait toujours l'impression d'être spectatrice d'une scène se jouant autour d'elle sans qu'elle en fasse partie et cela lui convenait parfaitement. Aussi fut-t-elle désagréablement surprise quand Colleen la passa au crible de son regard. Elle s'agita un peu sur place, détestant être observée avec si peu de... civilité. Elle n'apprécia pas non plus la façon qu'avait la cousine d'Arthur de juger les gens après une première observation et de leur faire part de ces observations comme s'ils s'agissaient d'établir un diagnostic. Cela lui fit froid dans le dos. Bien sûre elle ne dit rien de ses impressions, contrairement à Eames qui râla illico, et resta fidèle à elle même, toisant Colleen avec suspiscion. Le fait qu'elle l'ai jugé comme "compétente et digne de confiance" ne signifiait pas que Haley la lui donnait, elle, sa confiance.
En revanche elle apprécia l'air paniqué de Eames quand il apprit qu'elle était une ancienne agent du FBI. Mauvaise conscience ? Tan mieux si pour une fois c'était à lui d'être déstabilisé !
Haley fit taire ses pensées dès que Cobb donna le signal de départ. Elle jeta un regard inquiet à Eames et Colleen attendant qu'ils prennent les devant. Cobb lui adressa un signe de tête rassurant et Arthur un clin d’œil encourageant.

- OK je suis prêt, les filles vous venez avec moi, les gars vous restez ici vous ne feriez que nous gêner.

Cette fois Haley intervint, pas disposée le moins du monde à se retrouver seule avec un Faussaire désobligeant et une machine à diagnostic.

- Je ne vous laisse pas entrer dans mon subconscient sans Cobb et Arthur, affirma-t-elle d'un ton sec qu'elle ne prenait que lorsqu'il s'agissait de préserver son esprit.

Eames haussa un sourcil.

- Qui parle d'entrer dans ta tête ? Tu crois qu'il suffit que tu rêves pour te faire gober que n'importe qui est quelqu'un d'autre ?

Il semblait légèrement vexé que Haley puisse penser qu'être Faussaire était aussi simpliste. Honteuse, elle fixa le sol terne et se mit à se ronger les ongles.

- Il y a toute une étape de préparation avant ça
, reprit-t-il d'un ton moins courroucé, Tu vas pas pleurer hein ?

Il avait l'air un peu paniqué à cette idée, se souvenant probablement de la dernière fois... Haley aussi s'en souvenait et elle n'allait pas le moins du monde pleurer pour ça. Ce fut à son tour d'être vexée. Elle esquiva la main de Eames qui tentait maladroitement de se poser sur son bras, et affronta son regard sans ciller.

- Je ne pleure pas du tout ! Et je ne voulais pas dire qu'être Faussaire c'est facile. Ça l'est pas.


- D'accord d'accord on y va alors, vous passez dans l'autre pièce il y a un miroir, Colleen t'en auras besoin.


Haley lança un regard d'adieu à Cobb et Arthur qui semblaient se préparer psychologiquement à devoir intervenir en urgence, saisi son thermos de café, et passa dans la pièce d'à côté. Eames entra après Colleen et lança avant de fermer la porte :

- Vous, vous ne bougez pas d'ici quoi que vous entendiez.

*BAM !* La porte claqua et Arthur échangea un regard avec Cobb.

- Je parie sur les filles.

* * * * *

Haley inspecta du regard la vaste salle, jumelle de la précédente à ceci près que plusieurs miroirs mangeaient le mur, reflétant tous les profils des occupants. Haley n'aimait pas ça. Pas du tout. Où qu'elle pose le regard elle se voyait, elle, pâle malgré le hâle de sa peau, visiblement mal à l'aise, Colleen avec son regard calculateur, et Eames qui prenait plaisir à se regarder. Il s'adressa même un clin d’œil, arrangea une mèche de cheveux et devint bizarre. Son expression changea et Haley mit un certain temps à comprendre qu'il devenait "professionnel"... Mais pas sérieux il ne faut pas rêver.

- Ok les filles voilà ce qu'on va faire. Colleen tu vas observer Haley sous toutes les coutures, si tu veux prendre des notes tu peux le faire, il y a un calepin sur la table. Je te donne... (il jeta un oeil sur sa montre) trois minutes pour commencer, voir comment tu te débrouilles. Haley pendant ce temps tu fais ta petite vie, tu restes naturelle sans t'occuper de Colleen.

- Et toi tu fais quoi ?


Le visage de Eames s'éclaira d'un sourire espiègle.

- Tu verras. Colleen si tu es prête c'est partit pour trois minutes.

Il activa le chrono de sa montre et se mit un peu en retrait, évaluant de loin la situation. Haley paniquait un peu. Devait-t-elle faire quelque chose en particulier ? Bouger peut-être ? Pour que Colleen s'imprègne de sa démarche ? Elle n'aimait pas ça du tout... ça revenait à la laisser découvrir des choses d'elle et pas seulement des informations physiques. Le corps a son propre langage, elle ne doutait pas que les Faussaires fassent partie de ce type d'individus capable d'interpréter le moindre de vos mouvements.

Cernée par deux Faussaires et une armée de glaces... un cauchemar. Elle jeta des regards furibonds à ces deux collègues et but à son thermos. Sa main trembla légèrement et elle s'empressa de stopper les tremblement en resserrant son précieux récipient contre elle.
Une bonne minute avait déjà dû passer quand Eames entra en action. Il marcha d'un pas assuré au milieu de la pièce et bouscula volontairement Haley qui tomba sur les fesses. Ne s'attendant pas le moins du monde à cela elle en avait perdu ses réflexes de militaire. Éberluée son premier acte fut de récupérer son précieux café. Eames lui tendit la main pour l'aider à se relever avec un sourire amusé mais elle se remit debout souplement sans son aide, le foudroyant du regard.
Sans répliquer. Pas son genre. Elle s'éloigna prudemment de lui et ne le quitta plus des yeux.

- Note ça Colleen.

- Tu me provoques pour lui apprendre mes réactions.

- Oui et je trouve ça amusant.


Elle grimaça.

- Pas toi je sais c'est pas grave. Quel est ton totem ?

Cette fois Haley se mit sur la défensive. Sa posture prit des allures de garde.

- Tu en as un sur toi ? Dans ta poche peut-être ?

Il s'avança et fit mine de vouloir fouiller la poche de sa veste. Mal lui en prit, il ne pu même pas l'effleurer, Haley tordit son bras d'une clé l'immobilisant et le plaqua contre un miroir, manquant de le briser. Elle lui envoya ensuite un coup derrière la jambe qui le fit tomber à genou. Une petite alarme se déclencha.

- Fin des trois minutes !


- Tu-ne-touches-pas !
, articula-t-elle avec colère.

- C'est fini tu peux me lâcher Haley, je ne touche pas ta poche c'est promis AÏE !


Elle le poussa une dernière fois contre la glace et s'éloigna une fois de plus, à l'autre bout de la pièce, très agitée.

Eames se releva douloureusement, fit craquer ses os, s'assura qu'il n'avait rien perdue - d'organique ou pas- et épousseta sa chemise.

- La vache ! Bon Colleen, à toi. Qu'est ce que tu peux jouer à partir de ça ?


Il tira une chaise de métal et s'assit avec nonchalance comme si rien ne s'était passé. Haley préféra s'adosser à un miroir, refusant d'approcher ce zouave.

_________________


Dernière édition par Haley Stark le Lun 26 Sep - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen Fanshawe
Admin-Cobb's Team
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 26
Localisation : Réalité
Emploi/loisirs : Travaille sur sa nouvelle cible
Humeur : ...Grrr

Personnage
Age PJ: 27 ans, Née le 5 Novembre
Totem: Un kaléidoscope
Spécial: Ex agent du FBI

MessageSujet: Re: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   Dim 11 Sep - 18:57

Colleen suivit les instructions de Cobb et Eames. Ce dernier avait fait une remarque désobligeante envers Arthur et Cobb ce qui ne ravit pas Colleen. C'est vrai, son cousin ne peut être gênant... Quoi qu'il en soit elle suivit Haley et Eames dans la pièce voisine. Elle n'était pas plus accueillante que la première, et beaucoup lus froide. Un frisson parcourra Colleen tandis qu'elle observait les nombreux miroirs qui ornaient les murs de la salle. Elle ne fut pas rassurée et se voir sous tous les angles ne lui plaisait pas. Mais elle en fit vite abstraction pour écouter les instructions de Eames. Trois minutes seulement ! La jeune fille pâlit un peu. Arthur l'aurait-il surestimée auprès de ses acolytes ? En tout cas, elle fit tout pour dissimuler son désarrois. Colleen attrapa le carnet de Eames et le chrono commença. Elle se mit en mode "scanner" à nouveau. Chose qu'elle avait apprit à faire au centre de formation du Bureau, pour pouvoir parfaitement coller avec ses personnages de couvertures. Haley semblait particulièrement tendue. Colleen en prit note. D'ailleurs elle prit note d'absolument tout ce qu'elle voyait, écrivant sans regarder, en abrégé et de travers évidemment. Elle ne décollait jamais ses yeux de la jeune fille devant elle, se fixant pour but de connaître même le fond de ses pensées. C'est alors qu' Eames fit une chose bizarre. Il fonça volontairement sur la pauvre Haley qui en tomba à la renverse. Elle se releva vivement. Colleen notait absolument tout, sur le carnet et dans son esprit... Elle retint même des détails comme la main dont s'est servit Haley pour appui pour se relever. Elle griffonnait comme jamais elle avait fait. Elle commençait même à avoir mal à la main. Eames évoqua le "totem". Arthur en avait vaguement parlé à Colleen. Elle savait juste que c'était un moyen de savoir si on était dans le monde onirique ou pas. En tout cas, le mot totem avait fait totalement changer Haley de comportement. Elle était sur la défensive, prête à bondir. Colleen remarqua alors ses repères kinesthésiques. Elle s'appuyait légèrement sur la droite, et ses pieds était parfaitement alignés. Une formation militaire peut-être ? Et, elle semblait à l'aise avec ses deux mains et il était difficile de savoir si elle était droitière ou gauchère. C'est alors qu' Eames s'approcha d'elle pour chercher le fameux totem. Haley répondit violemment à l'approche. Elle le plaqua contre le miroir. Colleen notait à toute vitesse. Elle prit en note les intonations de voix de la jeune fille. Sa colère contenue, sa frustration et sa nervosité. Quand le chrono sonna, elle gratta encore quelques lignes. Eames alla s'assoir sur une chaise en mode examinateur du BAC. Colleen sentit un nouveau flux d'adrénaline dans le corps. Mais elle était confiante. Trois minutes lui avaient suffit pour bien cerner le jeune fille. Elle avait d'ailleurs la drôle d'impression de la connaître depuis toujours. Ce qui était bon signe. Elle prit le temps de bien relire ses notes, de long en large. Elle prit conscience de chaque détails, connaissant la réputation de la jeune Haley comme juge impardonnable. Elle alla ensuite se placer là où Haley se trouvait. Et elle regarda Eames droit dans les yeux.

-Bien, c'est quand tu veux Colleen.

Mais elle avait déjà commencé. Subtilement, elle avait prit la position de Haley, en respectent ses appuis et son balancement naturel. Elle regardait son professeur avec toute la nervosité, la colère et la frustration qu'elle avait décelé chez Haley. Elle se concentrait sur les extrémités de ses membres pour légèrement trembler sur le même rythme que celui des tremblements de son modèle. Eames cru déceler aussi la gêne qu'éprouvait Haley dans les yeux de Colleen.

-Bien, c'est intéressant...

Il lui lança alors un regard plein de charme et ajouta :

-Est-ce que tu m'aimes bien ?

Colleen s'attendait à ce genre d'examen. Bien sûr elle avait remarqué la tension entre Haley et Eames. Elle se concentra alors sur la réponse qu'elle allait donner. Elle se repassa alors les intonations de Haley, se concentrant sur sa nervosité, sa frustration et sa colère. Elle allait donner une réponse, des plus fidèles au modèle quand elle se ravisa. Selon elle, Haley n'aurait pas répondu, de peur qu'Eames utilise sa réponse contre elle. Elle se contenta de le regarder droit dans les yeux avec un regard plus noir que jamais avec une note de condescendance. Elle s'éloigna alors de lui, respectant la démarche de Haley, avec son léger appui sur la droite et le parallélisme de ses pieds, et alla se poser contre le miroir en face de Haley, en parfaite reproduction de sa posture actuelle. Eames ne broncha pas. Il émit un soupir accompagné d'un sourire que Colleen ne su pas interpréter, tant elle était concentrée.
C'est alors qu'il se leva et se dirigea d'un pas décidé vers le thermos de café en faisant signe à Haley de ne pas intervenir quoi qu'il arrive. Colleen sentit la chose venir et elle avait remarqué l'importance presque vitale que la jeune fille avait envers ce thermos. Elle se rua dessus au moment ou Eames allait s'en saisir et le serra contre sa poitrine en lui lançant un regard d'animal sauvage essayant de protéger sa progéniture. Eames eut un mouvement de recul et sourit de nouveau.

-Ok c'est bon, tu peux le lâcher.

Piège ! Colleen l'avait sentit. Elle ne lâcha pas le thermos. Elle le serra encore plus contre elle, jetant un regard de braise à son professeur. Il soupira et sourit de nouveau et commença à arpenter la salle. Colleen, ne se sentant plus menacée, posa délicatement le thermos tout en gardant un œil sur le prédateur de café. Elle alla se ré-adosser au miroir, ne lâchant pas Eames des yeux.

-Et concernant ton totem, tu peux surement nous en dire un peu plus non ?

Colleen savait le sujet sensible pour son modèle. Mais elle n'en connaissait pas la raison. Elle se trouvait donc dans une position délicate. Sa réaction pouvait passer pour une pâle copie voire même une caricature car elle n'avait pas le fond du problème. Mais elle ne pouvait pas passer à côté de ça. Elle devait riposter. Eames commença à s'approcher d'elle, dans l'intention d'atteindre le précieux totem métaphorique. Elle se décolla vivement du mur et prit la position exacte de Haley, respectant son équilibre et sa posture. Elle se concentra alors de nouveau sur la voix qu'elle allait prendre, et lança vivement et avec conviction Haleyenne :

-Tu t'approches pas ! T'as pas intérêt !

Mais Eames ne ralentit pas. Colleen était alors coincée. Devait-elle riposter de la même manière que Haley ? Mais ça aurait pu être totalement ridicule voire même hilarant. En plus elle risquait de faire mal à son professeur. Mais l'approche incessante de Eames lui disait qu'elle devait le faire. Elle se concentra alors sur les mouvements qu'Haley avaient effectués et ceux qu'elle n'auraient pas fait. au moment où la main de Eames allait entrer en contact avec la poche de Colleen, elle lui saisit le bras comme Haley et le retourna dans son dos. Elle allait pour le plaquer contre le miroir quand :

-Non non non non ! C'est bon ! Arrêtes-toi là ! T'es pas obligée d'aller jusqu'au bout ! C'est bon ! ><

Colleen desserra son étreinte, libérant son professeur qui soupira de soulagement et se frotta le bras.

-Je voulais voir si tu serais allée jusqu'au bout. Et visiblement tu l'aurais fait... Haley me l'a fait une fais, pas la peine que tu me le fasse aussi... C'est bon pour moi. Tu peux... redevenir Colleen.

Colleen lui jeta un dernier regard noir avant de commencer à se détendre. Ses muscles s'étaient étonnement crispés et elle reprenait son calme au fur et à mesure. Elle détestait pas habitude ce moment de retour au corps original. Elle prit une grande inspiration, ferma les yeux et les rouvrit, prête à entendre le verdict. Elle se tenait droite devant Eames aui la regardait avec un air satisfait. Un nouveau flux d’adrénaline la parcourut. Elle se rendit compte de l'importance des mots qui allaient suivre. Et si elle était inapte ? Si elle avait tout foiré ? Elle ne resterait pas avec Arthur et elle aurait quitté le FBI pour rien ? Cette idée même la terrorisait et la fit pâlir. Eames prononça finalement la sentence.

-Bien bien. Tu as un énorme potentiel. Arthur ne s'était pas trompé. Par contre, on voit que tu es concentrée tout le temps. C'est pas bon. Il va falloir que tu apprennes à être plus souple dans tes actions... En même temps, souple en imitant Haley, c'est pas de la tarte je te l'accorde. C'est à cause de ton job de fédérale que tu es à ce point concentrée je suppose. Avec tes couvertures, tu risquais gros. Ta vie même quelque fois. Ici, c'est pas ta vie que tu risques, mais notre travail à tous. Si tu n'es pas crédible et si tu n'es pas irréprochable, tout notre travail d'extraction peut n être ébranlé. Mais en tout cas je peux te l'affirmer, tu es sans doute le meilleurs des apprenti faussaires que j'ai eu à examiner. Je te le répète, tu as un fort potentiel...

Il afficha un grand sourire charmeur. Colleen se décrispa légèrement, soupirant de soulagement. Elle avait fait des erreurs, ce qui est normal. On ne peut pas être parfait dès le premier coup. Elle regarda Eames droit dans les yeux, sans pour autant de laisser démonter.

-Je vous remercie M. Eames et j’entends parfaitement votre critique. Je promets de tout mettre en œuvre pour ne pas vous décevoir.

Mais Colleen ne se sentait pas rassurée pour autant. Il restait le verdict de Haley l'Originale ! Et elle le redoutait plus que tout. Elle se tourna vers la jeune fille avec appréhension. Elle seule avait le pouvoir sur le destin de la future faussaire, et Colleen ne supportait pas ça. Elle était prête à imploser quand Haley s'exprima.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inception-continuum.forumgratuit.org
Haley Stark
Admin-Cobb's Team
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 27
Localisation : Aucune idée
Emploi/loisirs : CAFEINE !
Humeur : Nerveuse

Personnage
Age PJ: Née le 02 Février 1990 (21ans). Officiellement 24.
Totem: Multiples et variables
Spécial: Surdouée - Âme vieillie

MessageSujet: Re: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   Ven 16 Sep - 16:44

C’était affreusement désagréable. Se reconnaître sans se voir, être obligée de regarder ses moindres défauts… Pire encore : constater que certaines tares qu’elle pensait dissimuler étaient percées à jour. Comme ses tremblements. Elle n’avait pas le droit de trembler, ni pendant ses préparations, ni en condition de sniper, cela pouvait s’avérer dangereux. Colleen et Eames en avaient-t-il seulement conscience ? Tout compte fait elle était contente que Cobb et Arthur n’aient pas assisté à ça. A eux au moins elle pouvait cacher certaines choses…
Outre son malaise, Haley était plutôt satisfaite de la performance de Colleen. Limite impressionnée. Bien sûre elle percevait quelques menus détails à corriger mais avec seulement trois minutes d’observation aussi… Le résultat restait bluffant – et d’autant plus gênant. Alors qu’elle se demandait comment aller évoluer la situation, Eames, ce fourbe, posa une question déroutante :

- Est-ce que tu m’aimes bien ?

Vaste sujet…
A son grand soulagement Colleen, après une brève hésitation, garda le silence. Ce qui se passa dans ses yeux en revanche laissa Haley perplexe… Si elle le regardait vraiment comme ça il allait falloir y remédier. C’est ainsi qu’elle décida de ne plus le regarder du tout.
L’épisode du café la tendit. Elle n’aimait pas qu’on y touche et cela se ressentit très bien dans l’attitude de Colleen même si elle agissait plus par mimétisme que par réelle compréhension.
La suite restait dans l’exercice de copie avec l’épreuve du totem. Encore en colère contre Eames, elle se dit qu’il méritait bien un deuxième plaquage. Bien sûre monsieur tenait trop à sa belle gueule pour mener l’expérience à son terme, et il mit fin à cette partie.
Haley écouta attentivement ses compliments et ses remarques, notant son excellent sens de l’observation. Cela l’impressionna autant que cela l’inquiéta. Quoi qu’il en soit elle partageait l’avis d’Eames, même si elle l’exprima avec moins de mot. Après un silence pesant où elle laissa Colleen bisquer un peu - tant parce qu’elle cherchait à anticiper la suite de l’entretient que par petite vengeance – elle donna son verdict :

- Je confirme. C’était bien.

- Des commentaires ? Tu as vu quelque chose de particulier ?

- Euh… Plus viscéral moins cérébral.


- Je suis d’accord. Mais pour ça d’habitude on se renseigne sur le modèle, puisque tu es là donne lui des détails sur toi, ton passé, tes goûts… Il faut qu’elle s’imprègne de la motivation de tes réactions autant que de tes gestes eux-mêmes.


Haley resta silencieuse un long moment. Il lui en demandait trop. Après mûre réflexion elle se décida tout de même à livrer :

- Je préfère ma main droite, mais je suis ambidextre.


Eames acquiesça. Il pensait sûrement avoir gagné son entière coopération.

- Ça c’est important. Cobb m’a dit que tu étais un génie, c’est vrai ?

- J’ai un QI très élevé.


Il se tourna la tête vers Colleen.

- A un tel niveau l’intelligence fait partie de ces traits de caractère difficile à reproduire. Heureusement Arthur dis que tu es une tête alors ça devrait le faire, mais on est jamais à l’abri d’une question piège. Continue Haley.

Elle commençait à épuiser son stock de renseignements dis « raisonnables ».

- Euh… Je cligne des yeux moins souvent, mais plus vite.

- Parfait c’est ce genre de détails qui fait toute la crédibilité d’une copie. Parle-lui de ton passé, de tes aspirations, de ce qui te motive,
insista-t-il une nouvelle fois.

Fidèle à sa nouvelle résolution, Haley répondit sans le regarder, d’un ton définitif.

- Non.

Bizarre comme le son divergeait de l’attitude. Haley semblait rétrécir, se fondre dans le décor comme si elle souhaitait disparaître. Ce qui tenait du miracle avec tous ces miroirs.
Elle sentit plus qu’elle ne vit le regard insistant de Eames.

- Non ?

Haley avait beau se focaliser sur ses chaussures, sa vision périphérique lui apprit que le Faussaire s’était penché en avant, les coudes sur les genoux.

- Non tu ne veux pas aider Colleen ?

- J’ai fait ma part.

- Faux, le modèle ne doit avoir aucun secret pour le Faussaire.


- Un vrai modèle ne livre pas volontairement des informations privées.


Haley sût qu’elle avait visé juste. Elle l’acheva.

- Si je parle Colleen aura une vision faussée. Je ne parle pas. C’est moi, c’est tout.


Eames sembla capituler.

- Comme tu voudras, Stark.

Si Haley n’avait pas été si occupée à éviter de le regarder – et si surprise qu’il emploie son nom de famille- elle aurait sans doute pu attraper au vol le carnet que lui lança Eames. Au lieu de ça il atterrit à ses pieds. Elle le ramassa et commença à lire…
Elle pâlit au fil des lignes, découvrant tout ce que les recherches de Eames lui avait apprit sur elle. Pas de parcours scolaire, pas de famille connue… mais surtout son séjour à l’hôpital suite à l’affaire ***.
Elle referma le carnet et posa une main dessus comme si elle souhaitait en faire disparaître le contenu. La respiration saccadée elle s’enferma dans le mutisme.

- Une fois Cobb a dissimulé des informations sur son passé et on a failli tous y passer. Dans ce boulot le secret n’a pas sa place. On est une équipe.


Le ton avait beau être désolé il n’en démordrait pas. Et Haley savait qu’il avait raison.
Lentement elle déposa le carnet sur la table et le fit glisser jusqu’à Colleen. Elle s’en détacha difficilement et prit la direction de la sortie. Sa meilleurs alliée ayant toujours était la fuite. En passant devant Eames elle lui murmura :

- Mes papiers d’identité son faux. J’ai 21ans, pas 24… Je vous attends à côté.

Sans un regard en arrière elle quitta la pièce, et ignorant par conséquent le malaise soudain du Faussaire, elle rejoignit Cobb et Arthur qui attendaient le feu vert pour démarrer le test en rêve partagé.

- Est-ce que ça va ?


- Colleen et Eames règlent quelques détails entre Faussaires. Ils arrivent.


- Elle s’en est bien sortit ?

- Oui.


Elle ne leur en dit pas plus et fit mine de vérifier la composition de ses sédatifs. De toute façon un "Oui" de Haley équivalait à une mention, voire à une médaille d'or, et Arthur se chargea de fierté.
Intérieurement Haley se jurait de faire ses petites recherches elle aussi. Pas de secret entre collègues ? Eames et Colleen ne dérogeraient donc pas à la règle.

_________________


Dernière édition par Haley Stark le Lun 26 Sep - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen Fanshawe
Admin-Cobb's Team
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 26
Localisation : Réalité
Emploi/loisirs : Travaille sur sa nouvelle cible
Humeur : ...Grrr

Personnage
Age PJ: 27 ans, Née le 5 Novembre
Totem: Un kaléidoscope
Spécial: Ex agent du FBI

MessageSujet: Re: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   Jeu 22 Sep - 21:26

Colleen était encore toute crispée quand Haley ouvrit la bouche. Tellement de choses dépendaient de sa réponse. Les cinq mots que la jeune fille prononça retentirent comme une sonnerie de fin de cours. Un soulagement viscéral tellement puissant. Elle sentaient ses muscles légèrement vacillants et son souffle reprit un rythme normal. Elle pouvait rester ! Elle avait passé le premier test avec succès. Et il faut dire que c'était pas souvent qu'elle pouvait ressentir une telle fierté. Elle profita de cet instant autant que possible. C'était un sentiment agréable, méconnu et gratifiant. Elle aimait ça. Son visage reprenait des couleurs normales et son cœur battait le tempo d'une douce musique de victoire.
Le commentaire de Haley rejoignait celui de Eames et Colleen l'entendait parfaitement. Elle devait progresser, et vite. Elle ne se permettrait pas de décevoir son professeur. Elle se sentit moins en tort quand Eames expliqua qu'il y avait une longue phase de préparation, de recherche sur le modèle. Elle se sentit fière une nouvelle fois, d'avoir réussit à faire une performance juste avec seulement 3 min d'observation.
Les nouvelles informations qu'elle reçut sur Haley la ravirent. Sa difficulté à trouver la main scribe d'Haley était justifié. Elle était ambidextre. Et en plus, elle était sur-douée ! Au passage, le compliment qu'Arthur avait soufflé à Eames sur son intelligence la remplit de joie. C'est vrai qu'elle était une tête et la reconnaissance de son cousin lui était précieuse.
Elle suivit le dialogue entre Haley et Eames. Visiblement, la jeune fille ne voulait pas en dire plus sur son passé et ses attitudes. Et elle avait raison, si parler n'était pas dans ses habitudes, Colleen aurait fait une bien mauvaise Haley à la langue pendue.
Colleen s'attendait à cette réaction. La mimesis poussée lui apprit énormément sur la jeune chimiste, et en fin de compte, elle trouvait qu'elles n'étaient pas si différentes que ça. Le même dédain, le même regard. Peut-être même qu'elle réussirait à lui faire confiance plus tôt qu'avec quelqu'un d'autre. Elle se posait plein de questions sur elle. Ce qu'elle avait vécu pour en arriver là, comment expliquer son caractère, et cette addiction pour le café. Coïncidence troublante, Eames sortit un cahier qui, vraisemblablement était remplit d'infos sur Haley.
La révélation sur son âge fit légèrement sourire Colleen. Elle avait l'habitude des faux papiers et le fait d'entendre ça sans devoir intervenir en brandissant une plaque provoqua un sourire nostalgique. Elle apprit que Cobb avait lui aussi dissimulé des infos importantes. Infos qui auraient pu couter la vie à son cousin... Elle pâlit à cette idée. Eames avait raison, ils étaient une équipe, et il ne devait pas y avoir de secret. Mais Colleen se voyait mal raconter son passé devant tout le monde. Elle détestait ça. Mais elle n'y échapperait surement pas. A moins qu'Arthur ne l'ait déjà fait... Nan, il était respectueux et n'aurait jamais balancer le passé de Colleen sans lui demander. C'était une évidence.
Haley sortit de la pièce, faisant glisser le carnet jusqu'à Colleen. Elle le prit et l'ouvrit. Eames s'approcha d'elle.

-Ah, elle m'étonnera toujours cette petite, dit-il avec un sourire bizarre. Tu trouveras dans ce carnet tout ce qui concerne son histoire. Elle a vécu des choses difficiles. Sans doute tu trouveras des réponses aux questions que tu te poses.

-Les questions que je me pose ? Mais je...

-Oui, je le sais que tu te poses plein de questions sur elle. C'est une réaction normale chez un faussaire.
C'est ce qu'on appelle l'écho.

-L'écho ?

-Oui, c'est ce qui survient après la toute toute première observation du modèle. On arrive à le situer, à le cerner. On parvient même à commencer à le copier. Mais cela ne résulte que de l'observation. Il manque le passé, l'histoire, les péripéties psychologiques et affectives qui font que le modèle est ainsi. L'écho, c'est le questionnement qui résonne en toi après cette phase. Écho qui à rebondit sur ton reflet dans quand tu imitais, et qui revient vers toi avec un tas de questions. Et c'est là que tu te renseigne sur lui, jusqu'à mieux le connaitre que lui même.

Colleen l'écoutait sans trop d'admiration. Il semblait trop connaître ses pensées et ses réactions. Elle n'aimait pas ça. Même si c'était de la pure analogie, doublée d'une forme de pédagogie, elle n'aimait pas qu'on sache ce qui se passait dans sa tête. Surtout quand on en faisait un exposé détaillé dessus ensuite. C'est vrai qu'elle se posait plein de questions, et que Eames était sans doute passé par là. Après tout ça prouvait qu'il connaissait mieux que bien sa fonction. Mais elle était quand même tendu à l'idée qu'il puisse aussi bien anticiper ses pensées.

-C'est une théorie intéressante, et une métaphore pleine de sens. C'est vrai que j'éprouve un besoin d'en connaître plus sur elle.

-Ça prouve une fois de plus que tu es faite pour être faussaire.

Il tourna la tête vers la pièce d'à côté.

-Le nabot ne s'était pas trompé.

La goutte d'eau qui met le feu au poudre ! L'étincelle qui fait déborder le vase ! On n'insulte pas Arthur !! Colleen changea du tout au tout. Elle balança son pied entre les chevilles d'Eames et le fit basculer. Il se retrouva à terre et elle posa son pied sur sa poitrine en appuyant légèrement. Elle se pencha sur lui, le carnet roulé dans sa main lui servant d'outil d'intimidation.

-Ne le traitez jamais plus de nabot !
, dit-elle avec un regard plus que menaçant. Je vous avais prévenu. On n'insulte pas Arthur !

Dans un cri de douleur, Eames réussit à souffler :

-Je suis désolé... Excuse-moi... Je ne le ferai plus... ><

Elle lâcha prise, laissant le pauvre faussaire se relever avec difficulté. Il était légèrement sonné. Il faut dire qu'il s'était fait agressé deux fois en moins de 10 minutes. C'était une forme de revanche pour Colleen. Après tout, il avait coupé son élan quelques minutes auparavant. Et elle était sans doute frustrée intérieurement.
Elle retourna près de la table et s'appuya. Elle rouvrit le carnet et le feuilleta. Eames à côté s'époussetait et remettaient ses vêtements en place.
Colleen détestait lire. Mais la curiosité due à l'écho la poussa à lire plus vite que jamais. Les quelques éléments sur la vie d'Haley lui sautèrent aux yeux. D'un côté elle ressentait presque de la pitié pour cette fille si jeune, et d'un autre côté, elle satisfaisait le besoin, presque compulsif, d'en savoir plus sur elle. Elle comprit les grandes lignes et au bout de quelques minutes, elle releva la tête, tant satisfaite que fascinée.

-Je dois dire que c'est un passé étonnant pour une fille de son âge. Et je comprend mieux. Je la comprend mieux. Je sais pourquoi. Je sais les raisons de ses réactions, et le fin fond de son caractère.

°Et si j'étais à sa place, je serais mal à l'aise, pensa-t-elle. Cela doit être frustrant que quelqu'un apprenne ton passé comme ça, en vue de te copier.°

-C'est... Bien
, dit Eames avec une petite voix, de peur qu'elle ne l'agresse encore une fois. C'est que tu es proche d'elle, et c'est ce qu'on te demande en temps que faussaire. Je pense que tu es prête alors pour l'expérience de morphisme dans le rêve partagé.

Il se dirigea vers la porte.

-Cobb et ... ce cher Arthur que j'apprécie énormément, doivent nous attendre..., dit-il avec appréhension, ironie et difficulté.

D'ailleurs, il s'empressa de quitter la pièce de peur que Colleen ne le rattrape et le remette K.O. Elle décela naturellement son ironie, mais elle avait retrouvé ses esprits et elle était pressée de mettre en pratique ce qu'elle venait d'apprendre. Elle se rendit dans l'autre salle. Eames était allé se loger très loin de la porte, derrière Cobb, tout en essayant de cacher son malaise évidemment. Arthur le regarda de travers.

-Tout va bien Eames ?
Vous en avez mit du temps. Qu'est-ce qui s'est passé ? Le débriefing était si compliqué que ça pour que tu sois dans cet état ?

-Non, non tout va bien. C'est juste que... je prend ma position derrière Cobb, le chef. Il est plus important...,
dit-il sans trop de conviction et en regardant Colleen.

Celle-ci riait intérieurement. Elle regarda Eames d'un air qui semblait signifier "C'est bon, relax". Eames, la voyant, se décrispa un peu, se racla la gorge et dit :

-Cobb, elle est prête pour le test en rêve partagé. On peut y aller.

-Très bien. Alors mettons-nous en place.

Il fit un signe de tête à Arthur qui visiblement comprit le message non verbal. Ils se dirigèrent tous les deux vers un grand placard que Colleen n'avait pas remarqué et ils en sortirent des chaises longues et des transats de voyage. Eames vint les aider. Ils les disposèrent en rond autour d'une petite table basse qui vraisemblablement devait servir à quelque chose.

-Et bien voilà, tout semble prêt.

-Attend Cobb, un dernier truc. Colleen, tu as apporté l'objet que je t'avais demandé de trouver.

-Ah, ce que tu as appelé un totem ? Oui, enfin, je sais pas si ça convient.

-Montre-moi.

Il s'approcha d'elle avec sérieux. Elle tira de sa poche un petit Kaléidoscope noir, légèrement rayé par le temps. En le voyant, Arthur eut un recul de surprise.

-Non, c'est ça que tu as prit ?

-Oui pourquoi, ça ne correspond pas ?

-Non, c'est parfait. C'est juste que... tu l'as toujours ?


Colleen rougit un peu, ce qui n'était pas dans ses habitudes. Mais face à son cousin, elle était très différente.

-Je ne m'en suis jamais séparé.

Arthur sourit et la regarda dans les yeux. Colleen se rendit compte à quel point être avec son cousin lui manquait et savoura cet instant nostalgique...

-Bon, ça va c'est qu'un totem...

-Oui, euh... tu dois lui donner une particularité qu'il aura dans le monde onirique. Ainsi, tu sauras quand tu rêves et quand tu ne rêves pas. C'est un moyen de toujours être sûr du monde qui nous entoure. Tu y penses fort quand tu t'endors la première fois. Et ensuite il s'imprégnera de cette particularité et tu n'auras plus besoin d'y penser. Mais là, aujourd'hui, tu dois instaurer cette particularité d'accord ? Et surtout ne laisse jamais personne le toucher. Sinon il perd son pouvoir.


-D'accord. J'ai compris.

Arthur s'éloigna, le sourire aux lèvres tant il était surprit de voir ce petit objet de son passé.

-C'est bon Dom. Cette fois on peut y aller.


-Haley, à toi de jouer.

-Montre nous tes talents de maître des potions XD.

-Eames... écrase
, dit-il à voix basse, ce qui fit sourire Colleen.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inception-continuum.forumgratuit.org
Haley Stark
Admin-Cobb's Team
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 27
Localisation : Aucune idée
Emploi/loisirs : CAFEINE !
Humeur : Nerveuse

Personnage
Age PJ: Née le 02 Février 1990 (21ans). Officiellement 24.
Totem: Multiples et variables
Spécial: Surdouée - Âme vieillie

MessageSujet: Re: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   Mar 27 Sep - 9:44

Les deux Faussaires restèrent un petit moment enfermés dans l'autre pièce, ce qui inquiéta Haley. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien se raconter ? Elle se repassa les recherches d'Eames et se dit qu'avoir été un fantôme de la société était une bonne chose. Son dossier avait dû être "égaré" à l'Orphelinat ce qui expliquait que dans la case famille et cursus il y ai la mention "non renseigné". Elle était apparu à 16 ans (14 en réalité) pour intégrer le programme militaire. Bravo à lui d'avoir découvert ça il devait avoir de bon indics. En effet peu de gens savaient que les cobayes de l'affaire *** étaient avant des recrues de l'armée. Ensuite il ne savait que ce qu'en disait les journaux et les rumeurs. Très édulcoré, tan mieux. Ce qu'elle n’appréciait guère c'était les infos qu'il avait pompé à l’hôpital. Son état, ses progrès... Encore heureux qu'elle eut refusée les test psychologique sinon autant remettre ce carnet entre les mains du premier malfrat de l'esprit venu et hop là dodo sans réveil TT.

- Ni drogues dures ni drogues douces je suppose ?

- Non. Il faut juste ajuster...

- ... à son poids, j'ai remarqué.


Elle s'abstint d'ajouter qu'il serait préférable qu'elle se nourrisse d'avantage avant que, n'y tenant plus, elle lui propose une barre de céréales...
Elle terminait son dosage, s'interdisant formellement de trembler, quand Eames et Colleen revinrent. Eames avait un comportement étrange, Colleen ne devait être une élève très docile... Il donna son accord pour le rêve partagé et, comme une mécanique bien huilé, les extracteurs se mirent en place.

-Et bien voilà, tout semble prêt.

-Attend Cobb, un dernier truc. Colleen, tu as apporté l'objet que je t'avais demandé de trouver.

-Ah, ce que tu as appelé un totem ? Oui, enfin, je sais pas si ça convient.

-Montre-moi.

Il s'approcha d'elle avec sérieux. Elle tira de sa poche un petit Kaléidoscope noir, légèrement rayé par le temps. En le voyant, Arthur eut un recul de surprise.

Haley ne pu s'empêcher de suivre l'échange avec des yeux ronds. Nom d'un chien ! Elle sortait son futur totem comme ça sans stress ? Et laissait même Arthur le voir ?? A entendre la suite il s'agissait d'un objet ayant une signification particulière pour eux. Haley trouvait cela dangereux. Choisir un totem à signification particulière signifiait qu'un observateur aguerri pouvait par déduction identifier ledit totem. Elle-même ne prenait jamais rien qui soit sentimentalement proche d'elle. D'un autre côté... il n'y avait rien qui lui soit chère TT. Eames brisa naturellement cet instant d'émotion par un bourrin :

-Bon, ça va c'est qu'un totem...

Mais comment qui que ce soit pouvait penser une chose pareil ! Un totem ce n'était pas rien ! Elle pensa justement aux siens et vérifia mentalement qu'elle les avaient bien tous. Arthur expliqua comment imprégner le totem. Colleen dit comprendre et Arthur s'éloigna, le sourire aux lèvres tant il était surprit de voir ce petit objet de son passé.

-C'est bon Dom. Cette fois on peut y aller.


-Haley, à toi de jouer.

-Montre nous tes talents de maître des potions XD.

-Eames... écrase
, dit-il à voix basse, ce qui fit sourire Colleen.

Maître des potions ? Haley ne comprit pas... une référence à quelques films ou littérature sans doute. Quoi qu'il en soit elle hocha la tête en signe d'assentiment. Et tous s'allongèrent confortablement sur leur transat.

- Installe toi Colleen, essaie de trouver une position confortable, Haley va te relier à la machine.


Sur ce Cobb et Arthur posèrent leur voix veineuse et Haley s'occupa de Colleen.

- Je devrais te surveiller pour vérifier ta réaction.


- Hors de question, tu es le modèle !


Elle ne daigna pas relever.

- Si tu as des nausées n'attend pas pour le dire, je me réveillerais pour arranger ça, d'accord ?


Tout en parlant elle lui tendit l'aiguille.

- Injecte le produit à mon signal.

Haley laissa Colleen. Mais elle n'avait pas fait deux pas que Eames toussotait pour attirer son attention. Il lui avait déjà fait le coup la première fois.

- Tu sais très bien poser ta voix veineuse tout seule, débrouilles-toi !

- Et si tout le produit passait à côté, et si le dosage était trop fort, et si ça endommager mon cerveau ?

Cette perte de temps était tout bonnement ridicule. Haley fit volte face, serrant les poings et lança :

- On ne peut pas rater tes grosses veines, il faudrait une dose éléphantesque pour t'assommer et si ton cerveau était touché ça ne serait qu'une perte minime !

Elle martela ses dires de gestes vifs et précis, sortant la voix, la posant, et finissant par introduire directement l'aiguille injectant le produit. Eames s'endormit aussitôt sans avoir eu le temps de répliquer.

- Il ne va pas être de bonne humeur
, dit-t-il avec un sourire.

- Ça ne lui fera pas de mal d'attendre quelques minutes xD, apprécia Arthur.

Haley s'installa un peu brutalement. Elle ne se mettait que trop rarement en colère et bizarrement cela coïncidait presque tout le temps à la présence du Faussaire. Le don de la faire sortir de ses gonds. Que ce soit en mettant en doute sa réalité, en jouant avec son totem et maintenant en critiquant ses dosages ! Stop stop stop. C'était de l'humour, certes. Mais Haley n'était pas une adepte du second degré, elle prenait un peu tout au pied de la lettre.
Elle serra les dents pour se calmer et donna le signal de départ. Dans un bel ensemble le produit fit son effet et les extracteurs s'endormirent...

_________________


Dernière édition par Haley Stark le Sam 22 Oct - 17:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen Fanshawe
Admin-Cobb's Team
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 26
Localisation : Réalité
Emploi/loisirs : Travaille sur sa nouvelle cible
Humeur : ...Grrr

Personnage
Age PJ: 27 ans, Née le 5 Novembre
Totem: Un kaléidoscope
Spécial: Ex agent du FBI

MessageSujet: Re: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   Lun 10 Oct - 14:26

Cobb et Arthur posèrent leur voix veineuse et Haley s'occupa de Colleen. Celle-ci était allée s'allongée sur un des transat, le plus confortablement possible...

- Je devrais te surveiller pour vérifier ta réaction.


- Hors de question, tu es le modèle !


Elle ne daigna pas relever.

- Si tu as des nausées n'attend pas pour le dire, je me réveillerais pour arranger ça, d'accord ?


°Des nausée ? Mince alors... Ça doit pas être un produit commode... Oui, je lui dirais, pensa-t-elle.°

Tout en parlant elle lui tendit l'aiguille.

- Injecte le produit à mon signal.

Colleen hocha la tête pour montrer qu'elle était prête. Elle suivit non sans plaisir le dialogue fort peu aimable entre Haley et Eames. Finalement, le duek verbal se termina en injection forcée et radicale...

- Il ne va pas être de bonne humeur
, dit-t-il avec un sourire.

- Ça ne lui fera pas de mal d'attendre quelques minutes xD, apprécia Arthur.

Colleen eut un léger sourire. Elle tenait la petite seringue dans sa main, prête à se trouer la peau. Elle savait que le moment fatidique allait arrivé, elle posa sa main sur sa poche, sentant la forme de son totem. Elle pensa à ce qu'avait dit Arthur. Elle se concentra vivement sur la particularité qu'elle allait donner à son kaléidoscope. Elle ne cessait d'y penser, serrant de plus en plus l'objet au travers du pantalon. Quand Haley donna le signal, Colleen lâcha sa poche, tendit son bras et planta l'aiguille dans ses veines. La douleur fut brève et vite remplacée par une sensation étrange d'engourdissement à travers tout son organisme. Puis elle se sentit disparaitre...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inception-continuum.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test Colleen première ! *CLAP!* [PV Colleen ; Haley]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inception continuum :: Le monde réel :: Le quartier général-
Sauter vers: